Ces fonds sont destinés à équiper la maternité construite dans la commune d’OURSI par l’association ADEB.

Elles auraient aimé remettre le fruit de leurs efforts sous le soleil du Sahel, mais les conditions politiques et sécuritaires n’ont pas permis leur déplacement.

Ce n’est sans doute que partie remise.

Ce don est une étape dans une histoire de l’ADEB, commencée en 2013 avec Mme Annick RIOU Directrice du Campus, deux enseignantes et douze étudiantes-infirmières, ergothérapeutes, psychomotriciennes, dans un travail de collaboration entre l’équipe de santé burkinabé et les étudiantes par un séjour au Burkina-Faso.

L’apport que représentait ce projet dans les études aurait permis aux étudiantes de développer la pratique enseignée, une méthodologie de projet dans des conditions différentes, de s’enrichir des échanges avec la population burkinabé, et ainsi de s’adapter dans leur pratique de soins à une population multiculturelle. Une partie de ce travail permettant la validation des unités d’enseignement, partie intégrante des temps de stage du cursus.