Le Burkina Faso est un pays d'Afrique de l'Ouest qui fait partie des dix pays les moins développés du monde : le taux d'analphabétisme y est fortement élevé, particulièrement chez les femmes. Bien que l'éducation soit obligatoire de 6 à 13 ans, les centres de formation aux études supérieures restent encore peu nombreux ou peu accessibles.

Projet_-_Jardin_potager_pour_l_ecole_de_Debentia_-_ADEB.jpg

Les objectifs du projet :

La construction d’un jardin potager permettra d’ouvrir une cantine pour le déjeuner du midi et ainsi de mieux accueillir les élèves et les enseignants de l’école de Debentia. Entretenu par les élèves et les enseignants, ce jardin potager représentera également une source supplémentaire d’apprentissage et de sensibilisation à l’environnement : ainsi, en plus de subvenir aux besoins de l’école, il constituera également un outil pédagogique utile.

Projet_-_Jardin_potager_pour_l_ecole_de_Debentia_2_-_ADEB.jpg

En quoi ce projet contribue à l’éducation pour tous ?

Ce projet optimisera l’accueil des élèves et des enseignants, et permettra de diminuer la déscolarisation en proposant l’accueil au déjeuner. De plus, ce jardin potager constitue un outil pédagogique fort : l’éducation à l’environnement et l’apprentissage de son entretien seront de fortes sources d’enseignement pour les élèves comme pour le corps professoral. Ce projet s’inscrit par ailleurs dans un plan en trois phases : par la réalisation de ce projet, la troisième phase pourra être engagée, c’est-à-dire la construction de la cantine. Il s’agit donc d’un projet avec des effets bénéfiques sur le long terme.

Projet_-_Jardin_potager_pour_l_ecole_de_Debentia_3_-_ADEB.jpg

A propos du porteur de projet : l’association ADEB

L’association ADEB (Aide au Développement par l’Education au Burkina Faso) aide à la promotion et au développement par l’éducation au Burkina Faso depuis 2005. Dans le cadre des objectifs du Millénaire pour le Développement, l’association travaille avec les association et collectivités locales. Elle a notamment aidé à la construction de 10 écoles de brousse, de forages d’eau potable et de Centre de ressources et de formation pour les enseignants burkinabè.

> SOUTENEZ CE PROJET EN CLIQUANT ICI !