logo.png Sous l'implusion de la Directrice Annick Martin et des deux autres animateurs, le groupe s'est réparti sur le terrain du CERFOR avec les jeunes burkinabé du village et les ouvriers du chantier.

Tous les matins, réveil avant 6h avec le soleil...et la chaleur va monter à plus de 40° dans la journée.

Toutefois, plusieurs actions se sont déroulées en même temps:

- Participation à la construction du bâtiment de la ferme d'élevage des "Aulacodes"( c'est le deuxième objectif lancé par l'association ASSODEC pour permettre la formation des enseignants et villageois et également participer à l'autogestion financière du CERFOR ).

- Participation à la réalisation, avec l'équipe des maçons burkinabé, du plancher haut en béton des trois salles de classe du bâtiment du CERFOR, destiné à recevoir ultérieurement les murs du 1er étage.

- Construction d'un hangar extérieur, structure bois et habillage en séko (natte tissée en fibres naturelles) pour la tenue de réunions à l'extérieur et stockage, en toiture, du fourrage nécessaire pour l'alimentation des Aulacodes.

- Réalisation de deux bassins en béton pour la pompe d'eau potable du CERFOR. Le premier pour recevoir les récipients et bidons d'eau des habitants et utilisateurs de la pompe, le deuxième servira d'abreuvoir pour les animaux, en récupérant le surplus d'eau tiré. Les abords de la pompe ont été nettoyés et égalisés par un apport de graviers.

- Participation à la réalisation de la fosse septique des latrines du CERFOR.

- Equipement sur le toit de l'école du village de Bazoulé, d'un système de récupération et de stockage d'eau de pluie pour permettre la création d'un jardin approvisionnant la cantine scolaire. (fabrication d'une gouttière et descentes d'eau en tôle, mise en place de citernes représentant un stockage d'environ 4 000 litres...)

A la fin de la première semaine, 4 jours ont été réservés pour découvrir une région du Burkina Faso. Direction le nord, "Le Sahel"......Bani, Dori, Gorom-Gorom, Oursi, Gandefabou..découverte et partage de la vie avec les "Peuls" et "Touaregs".

Déplacements en 4x4 et dromadaires...couchage à la belle étoile...ou dans les tentes locales.

- Rencontres et échanges dans les écoles de brousse... - Visites de dispensaires... - Moment d'émotion à l'orphelinat de Gorom-Gorom...!

Retour au CERFOR pour finaliser, pendant la deuxième semaine, les travaux entrepris.

- Un essai d'arrosage "goutte à goutte" pour les jeunes arbres de l'école a été programmé...mais, malgré la tarière utilisée le sol est trop dur pour poser les drains PVC. Il faudra attendre la saison humide pour prolonger l'expérience.

Ne comptabilisons pas le nombre de brouettes de béton, de sable et de parpaings transportés et déplacés, parfois lourdement sur des orteils "féminin" qui en gardent encore un douloureux souvenir...!

La dernière journée fut consacrée à la fête avec les villageois. Musique, jeux, danses, chants et un magnifique repas burkinabé furent partagés.

Dimanche 19 avril...direction la France...!

......Mixer au sein d'un projet d'envergure, jeunes en difficultés (en rupture scolaire) et jeunes au parcours "sans histoire", pour vivre un véritable échange avec d'autres jeunes en s'adaptant et partageant leur vie quotidienne; c'est prendre conscience de la réalité d'un pays et aussi de ses propres capacités à réagir et à agir.....!

(*Association "Culture Loisirs Vacances")